460 vues 5 min 0 Commentaire

Le bon plan de Dounia Issa

- 16 juin 2024

Nouvelle formule d’article pour le week-end. Tribune 47, le média du basket français, mais pas que, vous propose d’apprendre à mieux connaître les acteurs principaux de votre sport et de votre club favori. Soyez plus proches des coachs et des joueurs en découvrant le bon plan qu’ils ont pour vous.

Que ce soit dans le monde du cinéma, du sport, de la musique, du divertissement, de la découverte du monde… Peu importe, Tribune 47 demande aux joueurs et aux coachs le bon plan qu’ils conseilleraient aux aficionados du basket français.
Récemment, Dounia Issa, coach de Vichy, a répondu à nos questions. Au-delà des objectifs collectifs avec Vichy, et de sa méthode de travail, et de recrutement, l’ancien ailier fort de la JAV a un bon plan pour vous.
Si vous aimez les séries, il y en a une qu’il vous conseille. Vous l’avez déjà vu ? Alors redécouvrez-la, vous ne l’avez pas encore vu ? Alors, foncez. Un conseil de Dounia Issa.

Le tacticien nous a parlé de The Shield. Voici ce qu’il en pense : 

« Elle est pleine de subtilités entre le bien et le mal. C’est un peu l’équivalent de la BAC aux États-Unis dans une banlieue de Los Angeles où l’on suit Vic Mackey, un inspecteur un peu pourri mais aussi un peu gentil, qui fait des saloperies mais aussi des bonnes choses. On le suit avec sa brigade.
Sans spoiler, la fin est bluffante et c’est un must see pour ceux qui aiment les histoires de mafia, de gangsters, de flics. L’être humain est plus complexe que ce que l’on pense. On voit juste les gens avec une façade, on pense les connaître alors qu’on ne voit qu’une partie de leur personnalité. On ne connaît pas toutes les nuances qui animent tout le monde, ni toutes les subtilités. The Shield arrive très bien à le décrire. Toutes les nuances, les contextes, ce qui pet changer et ce qu’il se passe dans ta vie, la série explore tout cela sur différents personnages, avec différents événements. Elle est très bien jouée, très bien écrite, il y a de l’action, des dialogues… J’aime les fins que l’on ne voit pas forcément venir, et c’est l’une des meilleures que j’ai vue toutes séries confondues. »

L’une des meilleures fins qu’il n’ait jamais vues ? Le Vichyssois nous a donné l’eau à la bouche.
Il conseille également d’autres oeuvres, dont il estime qu’il est interdit de dire « je ne l’ai pas vu ».

« Il y a The Wire aussi, le classique ultime. Ceux qui ne l’ont pas vu peuvent aller se jeter d’un pont. Tu n’as pas le droit de ne pas l’avoir vu. C’est une série qui explique les rapports entre la police et les trafiquants de drogue à Baltimore. Chaque saison explore un angle différent du trafic de drogue et de ses conséquences. C’est une oeuvre d’art. »

De nombreux personnages très connus dans la culture cinématographique américaine comme Stringer Bell, Omar Little, Avon Barksdale, Marlo Stanfield ont fait le charme de cette série.

Supporters, supportrices de la JAV, vous connaissez désormais les goûts de votre nouvel entraîneur. Si vous le croisez dans un bar ou dans la rue, parlez-lui de ces séries, vous pourrez peut-être avoir une longue discussion passionnée.

Crédit photo : Dominique Breugnot / SOPCC / Twentieth Century Fox Film Corporation (The Shield) / HBO (The Wire)

Commentaires fermés