725 vues 8 min 0 Commentaire

La réf : EP.24 : Victor Wembanyama / Michael Jackson

- 13 mai 2024

Dernière réf de la saison, on a été culotté sur celle-ci. On a décidé de comparer notre Wemby national avec l’une des plus grandes (la) légendes de l’histoire : Michael Jackson. Alors, t’as la réf ?

Il fallait oser la faire, on l’a fait. Pour la dernière de la saison, on se fait plaisir, et on part sur de la prédiction comme on aime le faire.
Comparons Victor Wembanyama et Michael Jackson. Certes, le plus évident aurait été Kylian Mbappe, deux talents générationnels, français, considérés comme les futurs meilleurs joueurs de leurs sports, mais… On estime que ce serait trop facile. Vous allez la comprendre.

Commençons par les principaux facteurs qui ont fait d’eux des gens différents du reste.
Michael s’est démarqué par son timbre vocal et son jeu scénique dès le plus jeune âge. Il forme le groupe « Jackson 5 » avec ses frères. Il est le chanteur de la bande, et il n’a que 11 ans au moment où le premier single « I want you back » sort.
Un morceau à succès, à carton même. Ce titre est numéro 1 au classement Billboard des chansons pop en janvier 1970, soit trois mois après la sortie.

Quant à Wemby, sa taille était déjà un sujet de discussion. À 10 ans, le « petit » Wembanyama mesurait plus d’1m90. On serait bien curieux de savoir quelle taille il faisait à la naissance… Le principal intéressé disait même : 

« Je mettais plusieurs têtes à tout le monde. »

Ah bon ? Étonnant dis donc… Néanmoins, cela a fortement contribué à devenir le joueur qu’il est aujourd’hui. On suppose qu’il doit tout de même en être satisfait d’être aussi grand. Au moins un peu, non ?

Aù-delà des facteurs X de l’enfance, ils ont explosé assez vite. Si Wemby faisait déjà parler de lui lorsqu’il était à Nanterre ou à l’Asvel, la méga hype vient à ses 18 ans en arrivant à Boulogne-Levallois.
La saison passée, il écrase toute concurrence au niveau individuel. Il rafle les trophées de MVP, meilleur jeune et meilleur défenseur, figure dans le 5 majeur de la saison… Enfin bref, il ne laisse rien à personne. Un très bel exercice 22-23 tamponné par un statut de vice-champion de France.
Aujourd’hui, à 20 ans, il a été élu rookie de l’année en NBA. Auteur d’une saison historique pour un nouvel arrivant, Wemby démarre sur les chapeaux de roue.

Du côté de MJ, le premier album solo vient en 1979 avec l’album « Off the Wall ».  Son premier carton, et non, ce n’était pas avec Thriller, attention au piège.
Le premier succès individuel de MJ est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde. Il est donc l’un des albums les plus vendus de la planète. Grâce à ce projet, MJ place 4 titres dans le top 10 du Billboard Hot 100. Une première aux USA à cette époque. C’est également la première fois que l’on voit un Afro-américain avoir autant de succès.
Michael Jackson étant né le 29 août 1958, le disque est sorti le 10 août 1979, il avait donc 20 ans à cette époque. Il était à quelques jours d’avoir ses 21 balais, mais pour la réf, restons à 20 ans, ça colle pile avec Wemby aujourd’hui.

Et maintenant, qui sont-ils vraiment aujourd’hui ? Bon, MJ n’est plus de ce monde depuis presque 14 ans. Le temps passe vite… Mais la trace qu’il a laissé ne disparaitra jamais.
Le « King of Pop » est pour beaucoup le plus grand artiste de tous les temps. Une légende dont l’impact ne sera probablement jamais égalé. Malgré les quelques polémiques, Michael a marqué toutes les générations.

En ce qui concerne Victor Wembanyama, nous ne pouvons pas encore dire qu’il en a fait autant. Nous ne pouvons pas non plus être sûr qu’il le fera. Une chose est sûre, Wemby PEUT le faire.
Si l’on se concentre uniquement sur son potentiel, l’intérieur de l’Équipe de France peut devenir le plus grand joueur de tous les temps. Pour une majorité, c’est Michael Jordan, pour d’autres, c’est LeBron James. L’actuel Spurs peut devenir le joueur ultime, le GOAT comme les américains aiment le dire.
D’ailleurs, un joueur NBA, G.G. Jackson, ailier fort des Memphis Grizzlies l’a dit récemment.
Il était un hater au départ, estimant qu’on en faisait trop autour de lui. Finalement, il a changé d’avis, et semble autant l’apprécier que les autres.

« J’étais là : ‘Il n’est pas assez costaud, qu’est-ce qu’il va faire contre des bigs bien plus puissants ? Son handle n’est pas si fou que ça, ils vont lui prendre la balle et il a passé un Shammgod en partant de la ligne à 3-pts et terminé en layup. Je disais qu’il ne pouvait pas si bien shooter, il plante des pull-ups en transition. Donc il a tout, et le seul qui peut l’arrêter, c’est lui. S’il se relâche ou s’il n’est pas assez affamé. Mais ces Européens ils ne prennent pas le basket à la légère donc il est là pour tout rafler. Pour moi, il sera le plus grand joueur de l’histoire. »

Admettons qu’il le devienne, nous reviendrons sur cette réf pour nous dire qu’on avait vu juste.
S’il reste en bonne santé, notre Wemby national pourrait devenir l’idole de plusieurs générations après plusieurs années dans la plus grande et meilleure ligue de basket au monde.
On pose la question pour la 24e fois, pour la dernière de la saison, t’as la réf ? Victor Wembanyama ne serait pas le Michael Jackson du basket français ?

Crédit photo : FIBA / Epic Records / Clip Video Michael Jackson – Speed Demon / Tuan Nguyen

Commentaires fermés